Bilan de la projection épidémiologique effectuée pour le 31 mai

Le 19 mai dernier nous avons proposé une projection pour la situation épidémiologique du covid-19 en France à l’aide du simulateur mis au point sur CovidTracker. Il s’agissait d’une projection à 12 jours. Les valeurs officielles ont été publiées dimanche dernier par Santé publique France, donc nous pouvons comparer la simulation avec le réel.

Situation dans les hôpitaux

Les courbes de la situation hospitalière selon Santé publique France ont été actualisées sur le graphique du 19 mai, sans changer le réglage du simulateur.

Projection CovidTracker effectuée le 19 mai et données Santé publique France le 31 mai

L’évolution épidémiologique s’est située “dans l’épaisseur du trait“, sauf pour le nombre de tests positifs ces derniers jours. Ce sursaut récent est certainement lié à la mise en place de tests plus nombreux pendant la phase de déconfinement. La capacité à tester a été renforcée et des tests systématiques sont effectués autour des clusters qui peuvent surgir. C’est une partie de la stratégie pour casser les chaînes de contamination. En regardant plus en détail du côté de l’évolution des entrées à l’hôpital, nous ne remarquons pas de hausse inhabituelle. Donc les personnes supplémentaires testées récemment pourraient en partie être classées dans la catégorie des asymptomatiques ou faiblement symptomatiques.

Les chiffres en détail dans les hôpitaux

Pour rappel, nous avions prévu au 31 mai :

  • Nombre de patients en hospitalisation : 13 650 (environ -4800)
  • Nombre de patients en service de réanimation : 900 (environ -1000)
  • Nombre de décès à l’hôpital : 18 300 (environ +600)
  • Nombre de retours à domicile : 69 700 (environ +6700)

Les chiffres de Santé publique France au 31 mai sont :

  • Nombre de patients en hospitalisation : 14 322 (-4146)
  • Nombre de patients en service de réanimation : 1319 (-575)
  • Nombre de décès à l’hôpital : 18 475 (environ +761)
  • Nombre de retours à domicile : 68 355 (environ +5792)

Par conséquent, même si globalement la tendance est confirmée pour la poursuite du ralentissement de l’épidémie, le bilan à +12 jours est moins bon que celui envisagé par la simulation. Il y a plus de monde à l’hôpital et en réanimation que prévu. Il y a plus de décès que prévu. Il y a moins de sorties de l’hôpital que prévu. Peut-être pourrions-nous en déduire que les patients restent plus longtemps en soins car la pression hospitalière est moins forte ? Mais ça n’explique pas qu’il y ait plus de décès.

Situation dans les EHPAD et EMS

Les courbes du nombre de tests positifs et du nombre de décès dans les EHPAD et EMS ont été actualisées sur le graphique du 19 mai, sans modifier le réglage du simulateur.

Projection CovidTracker effectuée le 19 mai et données Santé publique France au 31 mai

Dire que nous sommes restés “dans l’épaisseur du trait” apparaît plus contestable sur ce graphique, notamment en considérant l’épaisseur du trait jaune. De façon inattendue, la situation dans les EHPAD et EMS est déjà très fortement ralentie, voire stabilisée.

En détail dans les EHPAD et EMS

Pour rappel, nous avions prévu au 31 mai :

  • Nombre de décès en EHPAD et EMS : 10 650 (environ +350)

Le chiffre de Santé publique France au 31 mai est :

  • Nombre de décès en EHPAD et EMS : 10 327 (+19)

Pas d’explication envisagée pour cette bonne situation, c’est avant tout une bonne nouvelle.

En conclusion

Au moment de la fin du mois de mai, la situation épidémiologique du covid-19 en France reste dans la lignée des jours passés en période de déconfinement. La dynamique reste presque identique à celle de la fin de période de confinement, c’est une bonne nouvelle. La décrue est là, cependant elle est lente dans les hôpitaux. D’un autre côté, pour les EHPAD et EMS, ce pourrait être presque le signe de la fin de cette période épidémique.

Nous proposerons bientôt une nouvelle projection à l’aide du simulateur.

Restons prudents

Philippe Brouard

Ingénieur en informatique à l’Université de Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *