Nouvelle estimation de la situation covid-19 France pour le 14 juillet

La date du 14 juillet est symbolique sous deux aspects : c’est la fête nationale bien sûr et c’est aussi la date qui correspond à la fin du graphique du simulateur CovidTracker depuis le début de son élaboration en avril dernier. Il y a 2 mois et demi notre modèle numérique épidémiologique en chantier nous laissait espérer une fin de l’épidémie possible pour la mi-juillet. Depuis ce temps, notre travail d’amélioration du modèle a permis de rapprocher plus fidèlement les courbes du simulateur et les données réelles de Santé publique France. La situation du virus a évolué aussi, toujours en baisse, mais une baisse lente. Alors que pouvons nous espérer dans 12 jours environ ? Nous avons lancé des nouveaux calculs.

Situation dans les hôpitaux

Le bilan de la précédente simulation au 22 juin a permis de retravailler sur les réglages. Il apparait que la valeur de Reffectif se rapproche de 1, ce qui explique pourquoi l’épidémie baisse plus lentement que prévu. Plus en détail, il faut distinguer la situation en France métropolitaine et la situation sur les deux départements “en situation de vulnérabilité” selon Santé publique France : la Guyane et Mayotte. Le point hebdomadaire du 25 juin relate en détail Reffectif dans ces situations :

Extrait du bulletin hebdomadaire Santé publique France, le 25 juin 2020, page 13

Si nous prenons en compte la France métropolitaine et la France d’outre-mer, le simulateur CovidTracker s’ajuste sur une valeur de Reffectif à 1,0. Le nouveau graphique se présente sous cette forme :

Simulation CovidTracker pour la covid-19 en France, au 1er juillet 2020

Projection en détail pour la situation hospitalière

Selon les nouveaux calculs, nous pourrions avoir pour le 14 juillet (avec le différentiel par rapport au 1er juillet) :

  • Nombre de patients hospitalisés : 6900 (environ -1400)
  • Nombre de patients en service de réanimation : 500 (environ -50)
  • Nombre de patients décédés à l’hôpital : 19550 (environ +200)
  • Nombre de retours à domicile : 79200 (environ +2600)

Dans les hôpitaux, la situation continuerait à s’améliorer mais toujours lentement. Cependant avec Reffectif estimé à 1,0 l’évolution de l’épidémie en France ne serait plus à la baisse, mais stable. Le nombre de patients en réanimation atteindrait une forme de palier autour de la valeur 500.

Situation dans les EHPAD et EMS

Nous avions fait l’hypothèse d’une corrélation entre la courbe des personnes faiblement symptomatiques et la courbe des tests positifs en EHPAD et EMS, correspondant à l’évolution des contaminations covid-19 extérieures dans ces établissements. Cette hypothèse n’est plus vraie depuis quelques semaines. Voici cependant le graphique pour constater que la simulation diverge de la réalité (données Santé publique France).

Simualtion CovidTracker pour la covid-19 France en EHPAD et EMS, au 1er juillet 2020

Les valeurs calculées ne sont plus significatives car les écarts sont importants. Pas d’explication à cette bonne situation dans les EHPAD et EMS. Peut-être est-ce le résultat d’une application systématique des gestes barrière, de la part de toutes les personnes extérieures potentiellement en contact avec les résidents étant donné qu’il s’agit d’une population vulnérable vis à vis du virus ? On pourrait alors y voir un exemple de maîtrise de la situation sanitaire.

En conclusion

L’épidémie est toujours là et sera toujours là mi juillet. Il faut porter une attention renforcée à l’évolution de Reffectif car le seuil à 1 est probablement sur la route. Les consignes habituelles restent d’actualité pour limiter les contaminations. Protégeons-nous, et protégeons les autres :

  • Lavage des mains
  • Distanciation sociale
  • Port du masque lorsque la distanciation sociale n’est pas possible

Rendez-vous prochainement pour continuer à suivre la situation sur CovidTracker.

Philippe Brouard

Ingénieur en informatique à l’Université de Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *